MASQUELOUR.COM

Ton Krampeut 2.0

La Noce à Crote vue par Raymond

Amis (es) Nordistes....

Ce matin j'écoutais avec nostalgie le CD sur le Carnaval Dunkerquois par l'association philanthropique "les Acharnés" avec l'orchestre spécial de John and Co et de Pierre Bienvenu.

Ainsi de temps en temps, le plaisir de revenir ces quelques années en arrière justement avec le carnaval Dunkerquois ! Aussi, le passage des paroles sur la chansonnette de la "Noce à Crote" petite histoire :

Ce monsieur nommé CROTE en fait était un vieux garçon, il était facteur dans le quartier appelé "la Basse-Ville", inconvénient, il était un peu ou légèrement porté sur la bouteille, et ces fins de tournées étaient pénibles pour amener à bien sa mission. A ne pas perdre de vu, à cette époque les allocations familiales étaient réglées en liquide et directement à la personne concernée (mère de famille) d'ou "vl'à facteur, un p'tit verre".
Sûrement lasse de rester vieux garçon... un jour, il fait connaissance d'une veuve, celle-ci est batelière. Sa péniche souvent stationnée juste derrière l'Église Saint MARTIN (rue de Paris) donc pas bien loin, du quartier de la Basse-Ville. Elle avait aussi cet inconvénient...... d'être portée sur la bouteille (il faut dire que la vie de la batellerie, était très dure, les péniches étaient tirées encore par le cheval ou voir même par l'homme, sur le bord et le chemin de halage).

Ceci se passe juste après la seconde guerre, souvenir dans le quartier de la Basse-Ville, on fêtait allègrement chaque année à même époque cette fameuse Noce à CROTE. Imaginons un peu le cinéma, chaque convive à cette noce ! étant maquillé, habillé à la DEBOUT ! Avec bien sur, ce qu'une noce puisse apporter - le marié, la mariée, la belle-mère, le curé et tout le reste. Ainsi au son d'un accordéoniste, ils se démantibulaient dans les rues, en chantant de bien entendu les airs de

"c'est la Noce à CROTE, à CROTE, avec sa gueule de con..."

Il faut préciser, le pauvre il avait certainement, une drôle de gueule... Puis poursuivant leur balade, ils se retrouvaient ainsi, sur le canal de FURNES, où était dresser une barge, avec tables, chaises à la couleur des jeunes mariés, pour y faire et poursuivre la noce, encore et derrière quelques verres ! afin de fêter dignement cette bénédiction nuptiale...
Puis par énervement ? le marié, la première chose qu'il fera c'est de flanquer la belle-mère dans le canal ! Et dans cette joyeuse bagarre "nuptiale" tout le monde se retrouve à l'eau… Mais pour la petite histoire ce nommé CROTE aurait existé juste après la guerre de 14, et sa noce, fut l'exactitude de cette fête locale en Basse-Ville (seulement ça se passait sur la péniche de la belle-mère et non pas sur une barge).

A bientôt de vous lire, amis nordistes...

Bisous Raymond
(expatrié à Aix en Provence)

Messieurs et Mesdames,

Par le biais du système Internet, on vient de me faire connaître le site www.masquelour.com sur le thème du carnaval Dunkerquois.
Ceci m'a ramène quelques années en arrière justement sur le carnaval Dunkerquois et de ces biens faits.

Permettez moi de me présenter

Je suis né à Saint
Pol sur Mer il y a 58 ans ; mais j'ai passé toute la belle et tendre enfance à PETITE-SYNTHE (Quartier du banc Vert, rue Jacques Pétillion, au bout de l'ancienne mairie, qui a été abattu aujourd'hui) ou j'ai débuté d'ailleurs à apprendre la musique dés mon plus jeune âge, à l'école de musique dirigée alors par Mr Marcel VASSEUR

- Ce matin j'ai fouillé un peu dans mes archives, et je me permet de vous joindre ces quelques photos relatives à la société philanthropique
"Les SNUSTRERAERS" souvenir lointain, que cette société avait été créée par M. CHAPMANN (et dont j'étais membre, à cette époque)

Photo n°1 - Avait été prise devant le Café (je ne me souviens plus du nom, qui faisait coin entre la route nationale et la rue qui descend vers l'église st Antoine à PETITE-SYNTHE, d'ailleurs ont y dansaient les dimanches après-midi) C'était pour un départ au Carnaval à ROUBAIX, afin de représenter le carnaval dunkerquois. (Petite anecdote : Pour le repas à ROUBAIX, il avait même amené la "baraque à frite" depuis Petite-Synthe ! )

raymondphoto1.jpg (168306 octets)
Clique pour agrandir

Mariage carnavaleux, mariage heureux


Comme vous pouvez le constater, non seulement les mariés mais aussi tous les invités étaient déguisés pour l'évènement.


Tous nos voeux de bonheur aux mariés

Pendant que vous étiez en phase de récupération ou en train de préparer vot' cletche pour citadelle, cette année,Véro & Marco ont dit "Oui" devant Madame l'adjointe au maire de Coudekerque-Branche

Cette première risque de faire boule de neige, les maires de nos communes ne seront pas en reste pour demander des dérogations, auprès du procureur de la république, pour célébrer des "Mariages carnavaleux".


Photos de famille

Merci à Michel, le frère du marié pour les clichés.

Le Fromage de Bergues menacé !
Va t'il disparaître ?

vache04.jpg (62825 octets)
Bucke pour agrandir

Le syndicat des vaches qui n'ont rien à faire de BERGUES a décrété la grève générale du Lait.
Leur principale revendication est d'avoir le droit de voir passer des trains comme toute bonne vache.

vache05.jpg (78843 octets)

Fort heureusement une boisson de couleur jaune, très prisée pendant le carnaval n'est pas menacée par cette grève.

vache01.jpg (92127 octets)
Agitation place Gambetta à Bergues

Le président de la S.N.C.F a rappelé que Bergues fait qu'une vingtaine de kilomètres de long. Et qu'il n'est pas possible de créer une ligne de chemin de fer rien que pour leurs beaux yeux. pour finir le président a rétorqué : "Si elles ne sont pas contentes, elles n'ont qu'à regarder passer les péniches. Les vaches ont décidé de ne pas lâcher prise et poursuivre leur grève.


Partenaires