MASQUELOUR.COM

Ton Krampeut 2.0

Concert des Masqueloure Blouse Bande aux 4Zecs le dimanche 6

Le carnaval version rock

Le Phare - mercredi 02.03.2011, 14:00

 

Des fifres et des tambours, inévitables compagnons de la clique ! Et pourquoi pas des basses, une batterie ? Des cuivres pour donner la cadence ! Et si on essayait des percus ? Martial, Pascal, Guillaume et Bernard sont carnavaleux des bas résilles à la plume de leur chapeau, fiers de transmettre cette tradition à leurs enfants.

Et pourtant, ces Masqueloure Blouse Bande se sont éloignés des sentiers battus, pour donner au carnaval une sonorité rock'n'roll.
Dans leur bouche, le célébrissime tube de James Brown, "I feel good (I knew what I would now)", devient un désopilant "V'là qu'elle boude, v'là qu'elle fait son cinéma", air bien connu des masquelours qui reviennent un peu tard et beaucoup fatigués... Et si le Morrison des Doors chantait un psychédélique "Should I stay or should I go now ?", Pascal des Masqueloure blouse bande reprend en choeur "Chou, assez, j'en ai plein le dos là". Le classique de Delpech, "Pour un flirt", devient "Pour un beurtch", et l'intro de Nougaro, "Armstrong, je ne suis pas noir" tremble sur ses bases, transformée en "Mon chef est une pouffe à deux balles". « On grime, on réécrit toutes les paroles, avec du parler dunkerquois mais pas seulement, expliquent-ils. On utilise des mots d'ici, mais pas trop pour que tout le monde puisse comprendre. Et on explique d'où vient la chanson, car tout est un hymne au carnaval, un thème suffisamment riche pour renouveler notre répertoire depuis quinze ans » Voilà des années que les quatre compères sont devenus des seigneurs de chapelle. Au fil du temps, ils ont commencé à écrire des chansons, se sont même improvisés organisateurs de l'élection de Miss Ma Tante. Et en 2006, le jour de la bande de Malo, ils se lancent dans un concert de garage. Un bassiste, un batteur, un guitariste, et deux chanteurs, pendant une demi-heure, sous les regards éberlués des passants, les M2B dévoilaient leur version détournée de Téléphone, de Queen, des Clash, de Seven Nation Army... Un grand moment pour ces Dunkerquois, qui ne ratent pas une occasion de mettre le carnaval dans leur quotidien. Le raccroc de mariage de Pascal ? En clet'che, bien sûr. Le baptême du petit aussi !

Un concert participatif
Evidemment, le bouche à oreille a fait son effet, le réseau de ces masquelours aussi. De chapelle en bistrot, ils ont diffusé leur plaisir de chanter, ensemble. Et un jour, ils entrent en contact avec les 4 Zecs qui, de leur côté, peinent depuis quelques années à se lier à la bande de Dunkerque.
Des carnavaleux rockers, c'est l'occasion où jamais de faire le trait d'union. Du coup, les M2B se sont joints les services de deux vrais musiciens pour les accompagner, et chasser un peu la pression. « C'est la première fois qu'on fait une vraie balance de sons », se marrent-ils. Pas question en tout cas de renier leur état d'esprit d'origine : « On se pique au jeu, mais ça restera un concert participatif, dans l'esprit chapelle, les gens ne viennent pas voir des stars ! » D'ailleurs, les paroles des refrains seront projetées sur écran géant, pour que le public puisse les entonner également.
S'ils ont dans leur musette une partition de chansonniers, avec une guitare sèche et une caisse claire, c'est évidemment leur version rock qu'ils dévoileront aux 4 Zecs. Histoire de mettre l'eau à la bouche, ils préviennent d'ores et déjà qu'il ne faudra pas rater l'heure, car l'intro sera tonitruante. « Le début du concert vaudra son pesant de cacahuètes », confirme Martial. Et il ne faudra pas, non plus, rater l'heure... de la bande. A 14h45, tout le monde dehors, pour rejoindre le départ place Vauban !


 

jeudi 03.03.2011- La Voix du Nord

 Comme chaque année, les sapeurs-pompiers malouins organiseront un bal au soir de la bande de Malo.

Un repas et une chapelle mais plus de bal. Un bal quand même et une chapelle mais plus de repas.

Finalement, pour l'Amicale des sapeurs-pompiers de Malo, ce sera... jamais deux sans trois. Fromage, dessert, et « digeo ». Afin de faire taire toutes les rumeurs, ils ont tenu à préciser les modalités d'organisation de la Violette, dimanche 13 mars.

Depuis qu'ils ont annoncé leur intention d'organiser une chapelle au Kursaal, le jour de la bande de Malo, des interrogations sont nées sur le maintien ou non du bal d'après-bande.

« Le bal aura lieu », tiennent à préciser des pompiers pressés d'éteindre l'incendie. « Comme chaque année, nous allons organiser un repas au Kursaal, de 12 h à 16 h. Parallèlement, nous allons également faire une chapelle, au même endroit, de 12 h à 19 h.

Puis, à partir de 22 h et jusqu'à 4 h aura lieu le traditionnel bal de la Violette. Au départ nous voulions faire la chapelle au centre de secours mais cela n'a pas été possible. Voila pourquoi nous avons profité du Kursaal. Mais nous tenons à assurer les carnavaleux que le bal de dimanche aura bien lieu. » •

Les places pour le bal de la Violette sont disponibles dans les points de vente habituels au prix de 15 E. 18 E le soir même.

 

jeudi 03.03.2011 - La Voix du Nord

« Cette confrérie, c'est une grande aventure née après les bandes annulées.

L'idée de se réunir est venue. C'est une confrérie sans président, dont je suis le secrétaire à vie. Chacun représente sa ville, on essaye d'empêcher que le carnaval ne parte en vrille. » Plus que jamais soucieuse du respect des traditions carnavalesques, la confrérie des tambours-majors est née en 1991 lors des « bandes annulées » en raison de la guerre du Golfe, suite à une initiative lancée par la ville de Saint-Pol-sur-Mer. La confrérie fonctionne comme l'Académie française : seul le départ de l'un de ses membres permet à un tambour-major de postuler. Son secrétaire, Cô Schlock II, est désormais « retraité ». Deux femmes en sont membres : les cantinières de Dunkerque et de Saint-Pol, Aurélie Declercq et Doriane Lebris.

Dunkerque Cô Boont'che (Pascal Bonne).

Malo Goliath VIII (Grégory Miserole).

Rosendaël Tof le Grand (Christophe Merten).

Petite-Synthe Snustre VIII (Michel Vanbaelinghem).

Citadelle et Saint-Pol-sur-Mer Cacaille (Daniel Tirmarche).

Fort-Mardyck Claude II (Marie-Claude Vankemmel).

Armbouts-Cappel Kreutche Ier (Pascal Cardon).

Bergues Pompon (Didier Pollaert).

Bourbourg Flot'che Ier (Loïc Le Floch).

Brouckerque Pekbroek (Michel Noé).

Coudekerque-Branche Le Grand Christophe (Christophe Cuvillon).

Cappelle-la-Grande Le Grand Pitch (Jean-Pierre Béia).

Ghyvelde Cô Genièvre IV (Stéphane Declunder).

Grande-Synthe Pint'je Bier II (René Delys).

Gravelines Cô Zig-Huttes II (Marc Michel).

Leffrinckoucke Teutre Ier (Cédric Vankemmel).

Tétéghem Reut Ier (Michel Pil).

Warhem Jacquot Ier (Jacques Miserole).

Wormhout Cochu Ier (Michel Deram).

 

8ème Challenge
BLOZEBUCK
dans la salle du
Café le PARC à Malo
Vendredi 4 Mars 2011 à 20h00

Pour la 8ème année, Masquelour.com et ses partenaires Kalifrais et Stoprix Malo, organisent un concours où les candidats doivent avaler le plus rapidement possible un repas Dunkerquois.
Cette pitance sera principalement constituée, d'une carbonnade flamande accompagnée
de pinte (1,75L), d'un bet'che eud poddingue en guise de dessert et
d'un diabolo flamand comme digestif (cf Menu).

Comme à l’école des fans, tout le monde sera gagnant,
un lot sera offert à ces sacrés riders ainsi qu'un diplôme de participation à Mister BlozeBuck.

Pou' l'animation de cette édition 2011, nous aurons la joie d'accueillir à titre exceptionnel Johnny KingStar .

Nous t'invitons à nous rejoindre pour prendre un bon moment de leut'che
avant d'entamer les 3 joyeuses 2011.

 

LE MENU 

50g de saucisse de Bergues

Une tranche de Poddingue

1 CrackeSmout

1 tartine

140g de fromage de Bergues

Un diabolo flamand

Un Klipper

1 bol de Carbonade flamande

1 bol de Frites

Un bol de Potjevleesche

1,75 litre de bière

Deux Sprats

Un Rollmops

  

Les Anciens Vainqueurs

blozebuck08

GRAND PASCAL
MISTER BLOZEBUCK 2004 

blozebuck01

PIERROT
MISTER BLOZEBUCK
2005 - 2006

blozebuck12_cigare

CIGARE
MISTER BLOZEBUCK
2007 - 2009

dom_blozebuck2008

DOMI des
Peulemeuches
MISTER BLOZEBUCK
2008 - 2010

 

Les Candidats

Candidat N°1
blozebuck03 

1. Domi
Membre des Peulemeuches,
il est le Double vainqueur et tenant du titre, et, revient pour tous les "bouffer".

Candidat N°2
bloze-benoit

2. Benoît
Membre des P'tits Louis,
il est le Poulain de Pierrot,
notre ancien Mister Blozebuck.
i paraît qu'l'entraînement a été intensif !

 

Candidat N°3
 blozebuck14_cigare

3. Cigare,
revient pour récupérer le trophée et ne laisser aucune
miette à ses adversaires.

Candidat N°4
bloze-nicolas

4. Nico le Zinzin
motivé comme pas 2,
pou' sa 1ère Participation,
affirme de fair' qu'une bouchée
de ses adversaires.

Candidat N°5
bloze-nico_vander

5. Nico des Snustres
Non seulement désire "goûté" à c't'affair',
mais voudrait bien créer la surprise !

Candidat N°6
bloze-samuel 

6. Sam des Rexpodingues
Asteu' il sera devant l'objectif
et affirme qu'il mange aussi
vite qu'il prend des clichés
 !

 

 2011-03-04-blozebuck450

 

 

Candidat N°7
blozebuck15_interro

7. Quasi d'Veau
est notre candidat Mystère.
Mais son surnom nous laisse
croire qu'il ne viendra pas
pou' fair' d'la figuration.

 2011-03-04-blozebuck450

blozebuck10

 

 

blozebuck09

blozebuck_dessin_jb

 

 

 

 Sur la VDN

 

Génération montante avec deux nouveaux tambours-majors, une cantinière, et des chefs de bande Nouvelles têtes pour la bande Les bandes des pêcheurs et de Malo, avant-gardes du carnaval dunkerquois, seront profondément renouvelées.

Journal Le Phare du mercredi 02.02.2011

 

Boont'che, c'est comme cela que l'on m'appelle. Alors va pour Cô Boont'che ! ». Pascal Boone sera samedi le nouvel tambour-major de la Bande des pêcheurs.


« On est unenouvelle génération.Mais on n'est pas là pour tout changer » « On garde les airs traditionnels. Je vais m'inscrire dans la lignée de Jacky. Il s'agira de me faire accepter. Me faire respecter. Mais je connais pas mal de carnavaleux », confie, comme rassuré, le Petit-Synthois. Il ne cache tout de même pas une anxiété naturelle.
Toutefois à la bande des pêcheurs, comme à Malo, les nouveaux venus se retrouvent « entre musiciens », précise-t-il. « La transition se fera tranquillement. On est amis. On est connus de tous les musiciens ».
2011, année de changements avec deux nouveaux tambours-majors à Dunkerque, et pareille valse des cantinière et chefs de bande. Toutefois, les musiciens ne seront pas trop perdus car deux des leurs prennent donc les manettes. « On se connaît tous ». La bande des pêcheurs se forge autour des 76 musiciens officiels.
Pascal Boone au milieu des siens garde un souvenir ému de ses débuts. En 1987, avec Cô Pinard II, « l'emblème du carnaval. Imaginez, 30 ans comme tambour-major. Le peu de temps que j'aurais été auprès de lui m'a durablement impressionné. Il avait cette façon de parler ».
Autre lien fort avec les tambours-majors, la rencontre avec Cacaille à Saint-Pol : « il m'a emmené dans mes tout premiers bals. J'ai acheté ma première batterie avec lui ».
Quand à Jacky, « mon grand chef », ils ne se quittent plus depuis quelques semaines, à la faveur des essayages.
Le passage de témoin s'est effectué « naturellement », répond Pascal Boone. « Je n'avais pas sollicité cette fonction.
Marie-Noëlle Loger (adjointe aux fêtes de Dunkerque) en a discuté. Jacky était assez content du fait, sinon je ne me serais pas engagé. Depuis 20 ans, je suis avec lui ». Finalement, « on ne devient pas tambour-major comme ça. C'est ce que je pense ».
Cô Boont'che jure qu'il ne quittera pas les musiciens qui accompagnent les bandes de Mardyck, Bierne, ou les avant-bandes de Dunkerque et Malo.
Autre certitude affichée tout sourire par cet homme svelte : « personne ne me fera pousser la moustache, boire du Ricard et manger de trop... je reste moi-même ». Attendons de passer le cap de l'intronisation, ce samedi, et la bande le 6 mars : « ayé c'est parti ! 
», s'amuse Pascal Boone.
Pour beaucoup, avec 2011, c'est une nouvelle famille qui tisse des liens au sein du grand village dunkerquois.

 

Partenaires